Psi-Changeling t.3 : Caresses de glace - Nalini SINGH

Publié le par Iris

PC3---caresses-de-glace.jpgEnnemis mortels. Amants pour l’éternité.


Brenna, la louve, se remet péniblement des tortures que lui a infligées un tueur Psi. Depuis sa libération, elle peine à reprendre le cours de sa vie et cherche le réconfort auprès de l’homme le plus froid et le plus dangereux de la meute: Judd Lauren. Un Psi.
Un assassin. Recueilli par les loups lorsque les siens l’ont condamné à l’exil. C’est vers lui qu’elle se tournera quand un cadavre aux blessures trop familières sera découvert.
Elle est le feu et il est la glace. Sauvage et contrenature, leur dangereuse passion constitue une menace pour leur coeur, mais aussi pour leur vie.

 

 

  Judd Lauren est une Flèche Psi. Un assassin parfait élevé dans Silence, et a quitté le Psinet pour sauver sa famille. Pour lui, Silence est une nécessité non pas psychologique mais réelle afin de contrôler son don et ne peut se permettre de s’en affranchir pour entrer véritablement chez les Snow Dancer. Et dans la meute, chacun le sais dangereux. Hawke, le chef des loups, compte bien mettre à profit les capacités hors norme de son invité.

  Pour expier ses crimes, l’ancien assassin a décidé de se mettre au service du Fantôme, mystérieux rebelle qui se dresse contre Silence et le Conseil.

 

  Brenna Kincaid est une jeune louve brisée. Après le traitement infligé par Enrique, elle ne s’en est sortie que grâce aux soins de Sasha et de Judd. Mais son esprit ne s’est pas remis totalement, et la sollicitude dont l’entoure la meute, et plus particulièrement ses frères, l’étouffe. De plus, d’étranges rêves de meurtre et de sang l’assaillent.

 

 Le jour où l’on découvre le cadavre d’un loup de la meute, les blessures laissent à penser qu’Enrique est de retour. Et c’est vers Judd, le glacial psi, que la brulante louve se tourne pour trouver sécurité et réconfort.

 

 Entre la louve qui a besoin de contacte, de chaleur et le psi qui a besoin de totalement gérer ses émotions, la situation devient vite instable, et pousse Judd à faire des choix extrême.

 

  A l’extérieur de la meute, le conseil monte des plans pour se débarrasser des félins et des loups, et pour mettre au point un nouveau protocole Silence. La dissension règne au sein des Conseillers.

 

  Disons le tout de suite, c’est de la romance de chez romance, et le meurtre n’est qu’une façon de rapprocher les personnages. D’ailleurs le dénouement est traité parce qu’il fallait bien découvrir le tueur a un moment.

 

  Le personnage le plus intéressant, et en même temps le plus décevant, est Judd. Contrairement à bon nombres de héros sombres qui s’imaginent dangereux, incapable d’aimer et se réfugient dans la solitude, Judd se refugie dans Silence parce que son don est réel et que les émotions le portent à ne plus le contrôler. Son don est un pouvoir de mort, et tous ceux le possédant sont inclus dans Silence par le biais d’une éducation douloureuse afin de leur apprendre a ne plus rien ressentir. Judd sait que s’il s’affranchit du protocole, il risque de tuer tout le monde, y compris Brenna, ne serait ce qu’avec les émotions qu’il ressent en la touchant.

 Ce danger réel fait que l’on attend de voir comment l’auteur va pouvoir passer outre ce dangereux écueil. Mais du coup, elle en fait trop. Judd est trop tout. Il est trop ténébreux, trop fort, trop rapide, trop puissant, trop efficace, trop bon amant (pour un débutant il a l’air de se débrouiller pas mal !), le point d’orgue étant atteint quand il sauve Drew.

 

  A coté de lui, Brenna fait pale figure malgré un caractère bien trempé, un courage indéniable et un entêtement réel.

 

  Un livre qui reste dans la continuité de la romance paranormale, (je crois que je suis accroc de ce genre …. ) mais qui s’imbrique totalement dans l’univers crée par l’auteur en y faisant évoluer les situation financières, politiques, les alliances, et en décrivant toujours mieux les relations entre les changeling, tout en expliquant les tenants et les aboutissants de Silence. Une chose cependant me taraude … d’ou vient ce « Ennemis mortels ? »

 

 Bref une lecture que j’ai avalé, une romance bien menée ou je n’ai quasiment pas sauté de pages, … Nalini Singh se confirme comme une auteur de talent !

 

Publié dans romance paranormale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article